Cartographie des CFP

Nos Partenaires

Ministère de l’entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

MENEFP

armoirie copie

Participation du Ministre à la journée commémorative des travailleurs du Mali, ce 1er Mai 2024, au CICB, à Bamako

Sous la présidence de Madame le Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, BAGAYOKO Aminata TRAORE, représentant son collègue du Travail, de la Fonction Publique et du Dialogue Social, les Centrales syndicales ont organisé une Conférence-débat sous le thème central : « Dialogue Social, facteur de stabilité, de paix et de cohésion sociale » et procédé à la signature d’une Convention d’unité d’action syndicale.

La rencontre a regroupé huit (8) membres du Gouvernement, des membres et sympathisants de la Confédération Malienne du Travail (CMT), de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (CSTM) et de la Centrale Démocratique des Travailleurs du Mali (CDTM) et de leurs partenaires dont le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM).

Au cours des échanges interactifs, les militants ont rappelé la signature d’un pacte de stabilité sociale et de croissance avec le Gouvernement, ce qui a conduit à l’apaisement du climat social dans tous les secteurs publics comme privés. Aussi, ils se réjouissent de l’amélioration des conditions des travailleurs, malgré le contexte actuel difficile pour le pays.

Présente à cette cérémonie, en cette heureuse occasion, Madame le Ministre a rappelé, qu’au-delà, de sa dimension historique, la fête du travail exhorte à faire une introspection sur les relations professionnelles dans notre pays. C’est pourquoi, en vue d’une pacification durable du climat social, le Gouvernement, le Patronat et les Organisations syndicales de travailleurs ont bien voulu signer le Pacte de stabilité sociale et de croissance, le 25 août 2023.

Elle a saisi l’occasion, au nom de S. E le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État, pour remercier toutes les organisations syndicales pour leur élan patriotique face aux sanctions illégales, illégitimes et inhumaines de la CEDEAO et de l’UEMOA infligées à notre pays.

Le Gouvernement du Mali, a-t-elle indiqué, a conscience qu’en dépit des efforts, beaucoup de défis restent encore à relever pour améliorer progressivement et substantiellement la qualité, le niveau de vie et les conditions de travail.

C’est pourquoi, a-t-elle conclu, le Gouvernement envisage de la mise en œuvre effective du Pacte de Stabilité sociale et de Croissance, qui contribuera à l’instauration et à la consolidation d’un climat social apaisé et au développement économique.

C’est sur cette belle note, qu’elle a souhaité «Bonne Fête du Travail à toutes et à tous»