Cartographie des CFP

Nos Partenaires

Ministère de l’entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

MENEFP

armoirie copie

Participation de Mme le Ministre au Lancement officiel du Projet de Lutte Contre la Pollution Plastique à Bamako

Sous la présidence de leur collègue, Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, en présence du Ministre de l’Industrie et du Commerce, Mme le Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a pris part, ce mardi 30 janvier 2024, au Lancement du Projet de lutte contre la Pollution Plastique à Bamako.

Conformément au déroulé du programme, la cérémonie a été marquée par le mot de bienvenue du Secrétaire Général de la Commune IV, qui, dans son discours, a salué l’initiative de la rencontre et le choix porté sur sa commune.

Le Chef de projet, quant à elle, a fait l’exposé du Projet de Lutte Contre la Pollution Plastique en indiquant que selon des statistiques, plus de 430 millions de tonnes de plastique sont déversés par an, dans le monde dont plus de 50% conçus pour être utilisés une seule fois et moins de 10% du total sont recyclés. Elle plaide pour l’application de la réglementation en vigueur par les autorités et la sensibilisation des populations pour un changement de comportement. À sa suite, la Présidente de la Fondation Santé Environnement a rappelé la Vision, les missions et les valeurs de son organisation qui sont : D’ici 2050, être une entité performante et incontournable dans la protection de l’environnement, de prévention sanitaire et de communication environnementale au grand bénéfice de la population, susciter, promouvoir et accompagner l’État, les collectivités, le secteur privé, les associations, et les citoyens à asseoir une culture de protection de l’environnement et de réduction de ses effets néfastes sur la santé, tout en gardant des valeurs comme la Compétence, l’Équité, la Solidarité, le Dialogue et l’Innovation. Elle a encouragé la communication environnementale centrée sur la réduction de l’utilisation, la réutilisation et le recyclage des sachets plastiques et donc l’éco responsabilité, l’assainissement du cadre de vie, la responsabilisation des parties prenantes.

Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Royaume d’Espagne au Mali a annoncé que son pays appuie le projet à hauteur de 200 millions de francs CFA.

En effet, le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, qui préside la cérémonie, a salué et encouragé la mise en œuvre d’un tel projet qui cadre parfaitement avec la mission de son Département. C’est pourquoi, le Mali, conscient de la gravité du phénomène, a pris une Loi n°2014-024 du 3 juillet 2024, portant interdiction de la production, de l’importation et de la commercialisation des sachets plastiques non biodégradables, a-t-il indiqué. Il ajouta que son Département a mis en place un comité de veille citoyenne pour mener des campagnes de sensibilisation auprès des populations en vue d’un changement de comportement. D’ailleurs, des journées citoyennes mensuelles sont organisées pour la collecte des sachets, a-t-il soutenu. Son collègue de l’Industrie et du Commerce a, à son tour, salué la contribution du Royaume d’Espagne à ce projet avant d’inviter les opérateurs économiques à soutenir ce projet dans un cadre partenarial secteur public -privé.

Prenant la parole, en cette heureuse occasion, Mme le Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a également évoqué la problématique de la pollution plastique qui est aujourd’hui un problème mondial puisqu’elle a inconstestablement des effets dévastateurs sur nos écosystèmes, la vie sauvage, notre santé, notre bien-être ainsi que sur l’économie mondiale. Elle précisa que la réutilisation des déchets plastiques, le recyclage sont entre autres, des actions pertinentes de lutter contre le phénomène et présentent l’avantage de créer des emplois verts et décents puisque limite la production de déchets et la pollution plastique.

Elle dira également que ce projet cadre bien avec la politique de l’Emploi initiée par son Département notamment le projet «Emploi des Jeunes créé des Opportunités au Mali (EJOM)» de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes, en partenariat avec la SNV, qui met l’accent sur la gestion des déchets y compris des déchets plastiques. Avant de terminer son intervention, elle prodigue des conseils et un message fort. Je le cite : « Les produits écologiques sont la nouvelle tendance. C’est comme si la planète avait soudainement décidé de suivre les conseils d’un coach de mode. Oubliez donc les matériaux non durables, adoptez le coton biologique que nous produisons au Mali, donnez des milliers d’emplois à ces jeunes femmes et hommes qui vivent de la filière cotonnière. Changeons nos habitudes pour le bien-être de nos populations et de la planète entière ».

La cérémonie a pris fin par une visite d’exposition.