Cartographie des CFP

Nos Partenaires

Ministère de l’entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

MENEFP

armoirie copie

Journée nationale de la Souveraineté retrouvée au CFP de Senou et des Visites de terrain

Dans le cadre de sa participation aux activités commémoratives de la journée nationale de la souveraineté retrouvée, Madame le Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et son Collègue de la Refondation de l’État, chargé des relations avec les Institutions, ont co-présidé la cérémonie qui a été marquée par la Montée des Couleurs, la leçon modèle sur la citoyenneté et le patriotisme, la conférence débat sur l’apprentissage des métiers dans l’affirmation de la souveraineté retrouvée et enfin les visites de terrain auprès de la formatrice en carrelage au Centre de Formation de Missabougou et d’un jeune entrepreneur qui a ouvert son garage moderne à Kalaban Coura.

La cérémonie s’est bien déroulée en présence du représentant du Maire de la Commune VI du District de Bamako, des membres des départements ministériels, les Directeurs des services centraux et rattachés, des organismes personnalisés et des Coordinateurs des projets et programmes et des apprenants du Centre de Formation Professionnelle de Senou.

Le représentant du Maire s’est dit honoré de recevoir la délégation ministérielle, en cette heureuse occasion de célébration de la journée nationale de la souveraineté retrouvée.

Il a fait un plaidoyer à l’endroit des Ministres pour qu’ils instituent le cours de leçon modèle sur la citoyenneté, le patriotisme et les symboles de l’État, dans les écoles et centres de formation professionnelle au Mali.

Prenant la parole, le Ministre de la Refondation de l’État, chargé des relations avec les Institutions, M. Ibrahim Ikassa MAÏGA a rappelé le contexte socio-politique, sécuritaire et environnemental qui a conduit à l’institutionnalisation de cette journée par nos plus hautes autorités.

Selon le Ministre, ce sont d’autres puissances qui parlaient au nom du Mali, qui décidaient de la voie à suivre à la place du gouvernement et du peuple maliens. Grâce au leadership et à la clairvoyance du Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État et du Dr. Choguel Kokalla MAÏGA, Premier ministre, Chef du Gouvernement, le Mali a retrouvé pleinement sa souveraineté d’abord sur son territoire, son armée, sa langue et son mode de vie. Célébrer cette journée pour magnifier tous les acquis engrangés par la Transition, est aussi la reconnaissance des efforts consentis par nos autorités et la résilience du peuple malien.

Il a enfin invité les apprenants du Centre de Formation Professionnelle de Senou et l’ensemble du peuple malien à s’approprier du concept et renforcer les acquis de la Transition, en tout temps et en tout lieu.

Intervenant à son tour, Mme le Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle s’est dit comblée par la tenue des activités commémoratives de la journée nationale de la souveraineté retrouvée, une journée aux multiples symboles et idéaux pour notre pays.

Elle a fait un rappel historique de l’institutionnalisation de cette journée, en souvenir de la manifestation du 14 janvier 2022 où le peuple malien s’est levé comme un seul homme, pour protester contre les sanctions illégitimes, illégales et inhumaines imposées par la CEDEAO.

Ce jour du 14 janvier a une fois de plus démontré et confirmé la résilience des populations, l’engagement du peuple pour le respect de la souveraineté du pays et l’éveil de conscience, a-t-elle indiqué, avant de poursuivre que le Mali veut se construire selon sa propre volonté, conformément à ses intérêts supérieurs. Elle a rappelé que cette deuxième édition intervient dans un contexte marqué par le recouvrement de l’ensemble du territoire national et le départ de la MINUSMA. Elle a également rappelé que cette journée est célébrée en vue de renforcer le sentiment patriotique et magnifier la souveraineté retrouvée du Mali. Aussi, elle indiqua que cette souveraineté repose désormais sur les trois règles et principes définis par Son Excellence Le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État conformément à la vision du Peuple malien à savoir, le respect de la souveraineté du Mali, le respect des choix stratégiques et de partenariat opérés par le Mali et la défense des intérêts vitaux des populations maliennes dans toutes les décisions.

Sur la thématique de la journée, elle a précisé que l’apprentissage des métiers joue un rôle crucial dans la souveraineté retrouvée qui se réfère à la capacité d’un État à prendre des décisions indépendantes et à exercer son autorité sur son territoire sans ingérence extérieure. La formation professionnelle de qualité répondant aux besoins du milieu productif permettra d’améliorer la compétitivité de nos entreprises dans une sous région ouverte et concurrentielle où seuls les excellents peuvent trouver leur place. Elle dira enfin que l’apprentissage des métiers peut favoriser la cohésion sociale en offrant des opportunités égales d’éducation et d’emploi. Toute chose qui peut réduire les disparités économiques et sociales au sein de la population, contribuant ainsi à une société plus stable, a-t-elle ajouté. Elle a conclu son intervention par une invitation à l’endroit des apprenants pour qu’ils puissent acquérir des connaissances et des compétences pour être leurs propres architectes.