Cartographie des CFP

Nos Partenaires

Ministère de l’entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

MENEFP

armoirie copie

Cérémonie d’ouverture de la 11ème session du Conseil d’Administration de l’Institut National d’Ingénierie de la Formation Professionnelle

Madame le Ministre BAGAYOKO Aminata TRAORE exhorte l’INIFORP à davantage de performance.  

Madame le Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a présidé, ce lundi 11 mars 2024, au Centre de perfectionnement et de reconversion de l’ANPE, les travaux de la 11ème session du conseil d’administration de l’Institut national d’ingénierie de la formation professionnelle (INIFORP).

Cette session a été consacrée à l’examen et l’approbation de plusieurs documents dont : le procès-verbal de la 10ème session du conseil, le point d’exécution des recommandations de la 10ème session ordinaire, le rapport d’activités de l’année 2023, le programme d’activités de l’année 2024 ainsi que son budget et la note relative à la stratégie de relance des activités de la structure.

Dans son allocution d’ouverture, Madame le Ministre BAGAYOKO Aminata TRAORE, a rappelé la pertinence de la mission et des objectifs assignés à la structure, puis a instruit à sa Direction Générale de veiller à la bonne exécution des actions programmées au cours de 2024, un prélude tangible aux conclusions de l’étude diagnostique dont l’INIFORP a fait l’objet récemment.

En 2023, a souligné Madame le Ministre, l’INIFORP a contribué à la mise en œuvre de plusieurs activités inscrites dans la convention de délégation et de mise en œuvre (CDFMO) signée avec le partenaire LuxDev. Il s’agit entre autres, de la formation des gestionnaires et des formateurs des centres de formation professionnelle de la Région de Sikasso et l’implantation des programmes élaborés selon l’Approche par compétence (APC).

Etablissement Public à Caractère Scientifique et Technologique(EPST) et héritière du Projet de Consolidation de la Formation Professionnelle (PCFP), du Projet d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Emploi (PAFPE) et depuis 2013 des Unités de Formation et d’Appui aux Entreprises (UFAE), l’INIFORP a pour mission d’assurer la recherche, l’appui conseil et l’expertise en matière d’ingénierie de formation professionnelle.

En outre, il est chargé de couvrir toutes les fonctions de l’ingénierie de la formation, de fédérer les acquis de tous les acteurs et de servir de levier d’adéquation des offres de formation aux besoins du marché et des débouchés locaux et de consolider la méthode pédagogique de l’approche par compétence.

Cette structure personnalisée du Ministère de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, inspirée également des recommandations du Forum National de l’Education de 2008 et du Document de la Politique Nationale de Formation Professionnelle adoptée en juin 2009, apporte son assistance aux acteurs publics et privés du secteur de la formation professionnelle.

Plus concrètement et conformément aux priorités déclinées dans le Programme Décennal de Développement de la Formation Professionnelle pour l’Emploi (PRODEFPE) de 2011, l’INIFORP participe à l’élaboration des référentiels de formation professionnelle et appuie leur implantation au sein des organismes de formation professionnelles, produit les outils et moyens pédagogiques et didactiques nécessaires à la bonne application de ces référentiels, apporte un appui conseil aux services publics, aux collectivités locales et aux entreprises dans le domaine de l’ingénierie de la formation professionnelle et fait le diagnostic des difficultés des entreprises en plus d’évaluer leurs besoins de formation et procéder à l’évaluation des formations effectuées par les structures de formation.

Confronté à une crise budgétaire liée essentiellement aux difficultés de recouvrement et à la rareté des marchés, l’INIFORP dispose d’un conseil d’administration de dix sept (17) membres représentant les pouvoirs publics, les Chambres consulaires, le Haut Conseil des Collectivités et le personnel.

Le projet de budget 2024 est équilibré en recettes et dépenses à 610 403 943 FCFA en hausse de 16,33% par rapport à l’exercice précédent.